Contenu du journalDernières 24HJustice

Le journaliste Oubeidillah Mchangama est encore une fois arrêté

Le journaliste, Directeur de FCBK FM, Oubeidillah Mchangama a été de nouveau arrêté et écroué ce matin sur ordre du juge d’instruction Houssam.

Convoqué, il s’est rendu à la gendarmerie, puis a été conduit au Palais de Justice où le juge lui a annoncé qu’il est écroué. Les gendarmes l’ont conduit dans un pick-up bleu du PIGN vers la prison de Moroni. Sa femme qui l’accompagnait a continué à filmer et à interpeller les gendarmes qui l’ont embarqué : « C’est injuste ! Vous n’avez pas honte ? Un jour de ramadan ? »

Ces derniers temps, il y a tellement eu de procédures contre Oubeidillah Mchangama pour essayer d’entraver son travail de journaliste que l’on a du mal à comprendre pour quelle affaire, il a été écroué.

Personne ne comprend aussi quelle est l’urgence à enfermer un journaliste qui n’est pas dangereux, qui ne risque pas de fuir, en ce mois de ramadan. Dans ce pays où les juges travaillent sur ordre, quel responsable politique a pu demander d’enlever ce mari à sa femme et à son enfant ?

Son avocat, Me Fahardine n’a même pas été prévenu. Il est sorti d’une audience et arrivé devant le bureau du juge, celui-ci était en train de partir. Il ne sait donc même pas pourquoi son client est écroué.

Le Rapport de Reporter Sans Frontière (RSF) 2021 montre que la liberté de la presse est en dégringolade depuis le retour au pouvoir d’Azali Assoumani.

Le Syndicat national des Journalistes n’a pas encore réagi à cette énième arrestation d’Oubeidillah Mchangama.

La Rédaction de Masiwa renouvelle son soutien son soutien à ce journaliste courageux et plein de talents.

La Rédaction

À lire également dans Masiwa :

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close