Edition 198EléctionsLa Une

UPDC et JUWA, mis hors jeu

La chambre administrative de la cour suprême a arrêté samedi la liste définitive des candidats autorisés à participer à l’élection présidentielle et celles des gouverneurs. Exit, l’ancien vice-président Mohamed Ali Soilihi, le député Ibrahim Mohamed Soulé et 5 autres candidats. Au niveau insulaire, Daroumi et Mohamed Ali said disparaissent à Mohéli, idem Pour Mahamoud Elarif, Ali Subira et Ibrahim Halidi à Anjouan.

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close