Edition 283EDUCATIONLa Une

Une rentrée mouvementée

Les enseignants comoriens sont en grève depuis le début de la semaine. Ils avaient prévenu leur ministre de tutelle, Moindjié Mohamed Moussa depuis le 14 juillet et l’avaient mis en garde sur une éventuelle annonce d’un calendrier de rentrée. Le mouvement a été visible mercredi, grâce à la forte mobilisation des enseignants dans un sit-in organisé devant le lycée Saïd Mohamed Cheikh de Moroni. Par Mahmoud Ibrahime

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close