Contenu du journalEdition 307Politique

Nice, Ahmed Djoumoi : « Nice au cœur défend les valeurs de gauche »

Masiwa – Vous êtes candidat aux municipales à Nice sur la liste de Patrick Allemand, pourquoi celle-là plutôt que celle de C. Estrosi par exemple ?

Ahmed Djoumoi – Je tiens à remercier le journal Masiwa de m’avoir donné cette opportunité de parler de ma participation aux élections municipales à Nice. Propos recueillis par Mahmoud Ibrahime

Pour répondre à votre question, il ne s’agit pas d’un choix de personne.  C’est avant tout une question de principes, d’idées et surtout de compatibilités politiques.

Avec le maire sortant, qui est de droite, nos visions politiques sont différentes. En effet si j’ai choisi la liste NICE AU COEUR conduite par Patrick Allemand, c’est parce qu’elle défend les valeurs de gauche, humaniste, républicaine, écologique et citoyenne. En étant un fervent défenseur de ces principes, j’ai accepté de faire partie de cette liste pour apporter ma pierre.

Masiwa – Quelles sont les principales idées que défend votre liste ?

Ahmed Djoumoi – Notre liste est la seule à Nice qui présente un programme ambitieux.  Parmi nos mesures phares,  il y a la construction de plus 7000 logements sociaux durant notre mandat. Nice représente 12% de logements sociaux,  c’est peu, très peu. On est en dessous de la loi qui demande aux communes comme Nice d’avoir au moins 25% de logements sociaux.  Si on suit le rythme actuel,  c’est en 2050 que nous atteindrons les 25%. Ensuite nous avons un plan de rénovation énergétique des bâtiments publics, l’ouverture de 7h30 a 18h30 pour les écoles, cela gratuitement pour les parents. L’accès à tous les élèves niçois à la cantine scolaire. Il y a aussi la gratuité des transports pour les moins de 25 ans et les personnes à mobilité réduite.

Une autre mesure phare, c’est le remplacement des agents de la police municipale par des éducateurs spécialisés.  Car notre candidat a bien compris que le tout sécuritaire ne résout pas les problèmes. Il faut aussi des hommes et de femmes qui seront là pour éduquer,  encadrer et prévenir. D’autres mesures importantes : le plan zéro déchet et la lutte contre la précarité des étudiants. Nos mesures touchent toutes les catégories sociales de notre commune.

Masiwa – Êtes-vous le seul français d’origine comorienne sur cette liste ?

Ahmed Djoumoi – Nous sommes deux. Mme Assoumani Laila occupe la 38e position (sur 69) et moi-même en 25e position.

Je déplore le fait que les autres candidats n’ont pas pris des Français d’origine comorienne.  C’est pourquoi j’appelle la communauté comorienne de Nice à voter notre liste,  celle qui la respecte et qui veut lui donner la place qu’elle mérite.

Masiwa – La communauté comorienne est-elle si importante à Nice ?

Ahmed Djoumoi – Depuis plusieurs années Nice accueille la communauté comorienne.  Mais cette dernière reste en retrait vis-à-vis de la vie politique de la ville. Et pourtant c’est une communauté dynamique,  respectueuse et tolérante. Mais hélas elle reste quasi inexistante dans les instances municipales. Où sont les intellectuels et amis de ces dirigeants politiques qui les ignorent ? Je leur dis que les Franco-Comoriens de Nice veulent le respect et être traités comme les autres communautés. Le seul candidat qui respecte la diaspora comorienne, c’est Patrick Allemand, c’est pourquoi la communauté comorienne de Nice doit ouvrir les yeux maintenant et voter Patrick Allemand.

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close