Contenu du journalEdition 292Société

Mwana Tsi Wa Mdzima à Mitsamihuli

A l’occasion du 30e anniversaire de la Convention des droits de l’enfant s’est tenu ce vendredi 22 novembre 2019, au foyer ADCS de Mitsamiouli une grande réunion de sensibilisation à l’initiative de l’association Mwana Tsi Wa Mdzima Komor. Par AS

Cette réunion s’est faite en collaboration avec le comité des jeunes de Mitsamiouli qui s’est constitué pour lutter contre la délinquance juvénile et les violences faites aux enfants, ainsi que la Mairie de Mitsamihuli. Ce rassemblement a réuni les représentants des villages de la région, les hommes et femmes de la grande ville qui, comme ils l’ont crié haut et fort ce vendredi, sont décidés à venir à bout de ce fléau.

Mwana Tsi Wa Mdzima Komor a tenu à saluer le réveil de la ville de Mitsamihuli et ses efforts déployés depuis quelques semaines dans la lutte contre les violences faites aux enfants. « Mitsamihuli vient de faire un grand pas, exemplaire dans ce noble combat, et nous venons vous témoigner de tout notre soutien » a déclaré la présidente de l’association Mwana Tsi Wa Mdzima Komor, présente dans la réunion et accompagnée des ONG CAP, MWENDO WA HAKI, SUBUTI WAMBE, la Brigade des mineurs et le service d’écoute de Ngazidja.

Il faut savoir que la violence faite aux enfants a pris une ampleur considérable à Ngazidja. En 2018, il y avait 244 cas de violences diverses sur mineurs, dont 126 cas d’agressions sexuelles. Parmi ces atrocités on trouvait 11 cas d’agressions sexuelles sur enfants de moins de 5 ans.

La sonnette d’alarme a été tirée par toute l’assistance qui a tenu à adresser un message aux autorités : si justice n’est pas faite conformément à la loi en vigueur, nous nous mettrons à juger nous-mêmes ces criminels dans nos villes et villages.

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez aussi

Close
Close