Contenu du journalEdition 200EDUCATION

L’État, maillon faible de la scolarisation des enfants déscolarisés

La validation de l’évaluation du projet «Éducation formelle pour les enfants déscolarisés et non scolarisés» a eu lieu mardi au Retaj. Un programme qui a concerné près de 20 000 jeunes aux Comores. Sa mise en œuvre s’est heurtée principalement à la mauvaise volonté de l’État qui n’a pas recruté comme promis les enseignants impliqués.

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Par BIM

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close