Edition 271La UneSociété

Les prisons comoriennes : la déshumanisation

« Une société se juge à l’état de ses prisons », écrivait Albert Camus. Quand on écoute les témoignages de ceux qui sortent de la prison de Moroni, on comprend que la société comorienne est mal au point. Certes, l’état déplorable des prisons aux Comores est un sujet récurrent et qui a déjà fait couler beaucoup d’encre, mais il est facile de constater que cela empire d’année en année sans que les gouvernements successifs ne réagissent. Mahmoud Ibrahime

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close