Edition 239La UneSanté

Le laboratoire d’analyse de Santé Militaire serait-il défaillant?

Des soupçons d’analyse «faux positive» au paludisme sont révélés par les agents du laboratoire du projet palu. Ils estiment que les résultats provenant du laboratoire de la santé militaire peuvent être erronés. Malgré tout, le responsable suivi-évaluation du « projet Palu », docteur Hafidhou, a décidé de s’en contenter et d’administrer le traitement aux patients. Cela ne va-t-il pas créer un problème plus qu’une solution ? Par Hayatte Abdou

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez aussi

Close
Close