Contenu du journalEdition 307Société

Le barreau de Moroni. Une transgression continuelle des règles

Encore une fois le Conseil de l’ordre du barreau de Moroni a montré ses limites et continue à massacrer les lois et les règles établies. Lundi dernier, deux hommes et une femme ont prêté serment au palais de justice de Moroni sous l’égide de Me Ibrahim Ali Mzimba et du Procureur général, Soilihi Youssouf Djae.

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close