Contenu du journalEdition 216Réligion

La Responsabilité en Islam

La responsabilité est avant tout personnelle. Elle engage le respect des droits d’Allah, ceux- là mêmes que toute créature se doit intégrer comme devoirs. Puis celle envers sa famille, les gens, la société en général. Toute responsabilité est soumise à l’obligation de rendre des comptes. «C’est à Allah qui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Allah vous en demandera compte»(S2V284). Mohamed Ousseine Dahalane clarifie cette notion de responsabilité, ses critères et exhorte ceux qui concourent à la Magistrature suprême à se conformer à la sunna.

 Assaf Mohamed Sahali: Quelle est la signification de responsabilité en islam?

Mohamed Ousseine Dahalane: La responsabilité en Islam signifie la responsabilité naturelle dont Allah le Tout Puissant a donné à l’homme pour qu’il puisse appliquer les recommandations d’Allah sur les choses qui concernent sa religion, sa vie d’ici-bas et plus précisément les choses auxquelles lorsqu’il les fait il sera récompensé par Allah. Par contre s’il les néglige, il sera puni par le Tout Puissant.

La responsabilité en islam est centrale : Dieu dit dans le Coran « Je vais mettre sur terre un être responsable ».

 

AMS: quels sont les critères de la responsabilité en islam?

MOD: D’abord, il y a la Force, la confiance. Ces critères sont évoqués dans le Coran dans l’histoire du Prophète Moussa. En effet, une des filles du Prophète de Chouaib a demandé indirectement la main de Moussa car elle a vu ces deux critères chez le Prophète Moussa et a dit à son père: «Père! Engage-le à ton service; il est le meilleur que tu puisses engager; il est fort et honnête.» La force signifie la capacité à prendre les décisions, le savoir, la santé physique et morale. En plus, il y a d’autres critères telles la Connaissance et l’expérience. Celles-ci sont mentionnées dans le Coran dans l’histoire de Talout. Un Prophète envoyé au peuple d’Israël et qui leur a dit que parmi les critères qui ont fait qu’Allah l’a choisi comme roi est qu’il est doté d’un grand savoir et d’une force physique: «Allah en a fait Son élu pour  vous gouverner; Il l’a doté d’un savoir étendu et d’une physique épanouie. Allah donne le pouvoir à qui Il veut, Il est Immense et Omniscient.» Les autres critères sont l’équité et l’égalité dans la prise des décisions sans discrimination aucune. Dieu a dit: «Certes, Allah vous commande de rendre les dépôts à leurs ayants-droit, et quand vous jugez entre des gens, de juger avec équité.» (S4V58). Enfin la compassion et la miséricorde sont des critères importants dans la gestion des affaires publiques.

 

AMS: La responsabilité est-ce al amanah?

MOD: Certes, la responsabilité est le Amanah, qui signifie ce que Dieu t’a donné et que tu dois le préserver et l’utiliser comme voulu par Allah le Tout Puissant. Allah (S.W.T) a dit dans le Coran: « Nous proposâmes le Dépôt aux Cieux, à la Terre, et aux Montagnes: Ils déclinèrent de s’en charger, tant ils éprouvaient de Crainte. L’Homme, lui, s’en est chargé…Par comble d’ignorance et d’iniquité. » (S33, V72).  Donc dans ce verset Dieu a parlé du Amana qui signifie Dépôt, c’est-à-dire ce que Dieu offre à l’homme et qui devrait être utilisé d’une façon équitable.

Néanmoins al-amanah a une signification très large mais renvoie toujours à l’idée  de responsabilité engageant l’individu dans ce qui lui est assigné et confié. Très explicite est le hadîth suivant : “Chacun de vous est un berger et chacun de vous est responsable de son troupeau. Ainsi, l’Imâm est un berger responsable de son troupeau, l’homme est un berger dans sa famille, responsable de son troupeau, la femme dans le foyer de son époux est une bergère, responsable de son troupeau, le serviteur est un gardien des biens de son maître, responsable de ce qu’il garde”.

AMS: Dans ce cas, quelle est la responsabilité du musulman dans sa famille?

MOD: Quant à la responsabilité de l’homme dans sa famille, « L’Homme est Berger dans sa famille et responsable de l’objet de sa garde ». Elle consiste, d’abord, à lui assurer sa subsistance et à la mettre à l’abri de la privation. Il en sera, le Jour de la Résurrection, comptable; d’où la nécessité pour lui de recourir aux meilleurs moyens meilleurs illicites et de garantir aux siens une vie honorable.

Une autre responsabilité qui lui incombe également est celui d’orienter, de diriger sa famille dans le sens de l’obéissance, de l’adoration à Allah, et de l’initier par rapport aux dogmes et aux règles de politesse de l’Islam. L’objectif étant de rechercher l’agrément et la miséricorde d’Allah et mettre sa famille à l’abri du châtiment du Feu dans la vie ultime. Allah exalté dit : «O vous qui avez cru ! Mettez-vous, vous et les vôtres, à l’abri d’un feu ayant pour combustible les Humains et la pierraille.» (S66 V6)

AMS: Quelle est la responsabilité de l’autorité dans la société?

MOD: « Le chef de l’État est berger et responsable de ses administrés » et devra, le Jour de la Résurrection, répondre de ce devoir : a-t-il été juste ? Les pauvres et les nécessiteux étaient-ils, sous son autorité, assurés quant à leur subsistance et à leur protection? Gérait-il convenablement les deniers de l’État de manière à éviter tout gaspillage? Avait-il confié les affaires administratives et judiciaires à des gens intègres et compétents? A-t-il développé les ressources de la communauté, assuré à ses administrés une instruction efficiente ou bien a-t-il laissé ces derniers en proie à l’ignorance et au sous-développement?

Le gouverneur sera comptable de tout cela. Le gouverneur doit répondre aux besoins de son peuple et veiller à ses intérêts? C’est pourquoi s’impose à lui le devoir de désigner des auxiliaires expérimentés et intègres dont la tâche consistera à s’enquérir de la situation des citoyens. Puis à en tenir le gouverneur informé, ainsi celui-ci pourra-t-il répondre aux besoins de la population.  Le Prophète  a dit : « Quiconque reçoit de Dieu la charge de gérer une partie des intérêts des musulmans puis se cache à eux pour ne pas s’occuper de leurs besoins, de leur indigence et de leur pauvreté, Dieu se cachera à lui pour ne pas s’occuper le jour de la résurrection de ses besoins, de son indigence et de sa pauvreté. »

AMS: Quelles exhortations et avertissements pour ceux qui exercent une autorité publique ou les candidats qui veulent briguer le mandat Présidentiel?

MOD: Allah – Ta’âla – dit : «et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites.» Le fait d’être responsable signifie que la personne fait partie de ceux qui auront des comptes à rendre au jour du jugement. D’ailleurs le Messager (SAS) a dit: «Dieu demandera à chacun des comptes au sujet de ce qu’il avait mis sous sa responsabilité, pour voir s’il en a pris soin ou s’il était négligeant». Il est donc obligatoire pour la personne responsable musulmane, d’œuvrer en conformité avec la Loi de l’Islam, de s’acquitter de toutes les obligations et de se garder de tous les interdits. Œuvrer à être juste, penser à aider les pauvres et les nécessiteux en assurant leur subsistance et leur protection. En outre gérer  convenablement et sainement les deniers de l’État de manière à éviter tout gaspillage. Elle veillera à adopter comme critères pour la nomination de ceux qui auront la charge des affaires de l’État l’intégrité, l’honnêteté, les compétences. Ayons en tête et matérialisons ce hadith du Prophète (SAS) qui dit que parmi les gens qui seront sous l’ombre d’Allah le jour du jugement dernier figure « Le dirigeant équitable ». Dans un autre hadith rapporté par Abu Huraïra, que Dieu l’agrée, il nous rappelle «que quiconque recherche la magistrature, puis lorsqu’il l’acquiert, juge avec plus d’iniquité que d’équité, ira en enfer».

Propos recueillis par Assaf Mohamed Sahali

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez aussi

Close
Close