Contenu du journalEdition 295OPINION

La répression de la délinquance juvénile, au mépris de la protection de l’enfance.

La délinquance juvénile est l’ensemble des infractions commises par des jeunes n’ayant pas atteint l’âge de la majorité pénale. En effet, à partir du moment où le délinquant n’est pas pénalement majeur, il est directement mis dans la catégorie de « mineur » ; ce qui ne l’exonère toutefois pas de toute responsabilité, au contraire, la justice, à travers ses instances spécialisées, a la faculté de le poursuivre.

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close