Contenu du journalEdition 287OPINION

La présomption d’innocence, un principe ignoré dans les textes

La présomption d’innocence signifie qu’un individu, même suspecté d’une infraction, ne peut être considéré comme coupable avant d’en avoir été jugé tel par une juridiction. En effet, suivant cette définition, on peut dire que la culpabilité d’une personne ne peut être déclarée que par un juge. Par Mounawar Ibrahim, juriste.

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close