Société

La drogue « chimique » débarque à Moroni

Agé de 27 ans, un homme est arrêté par le groupement d’intervention de la police nationale. Il a été appréhendé à Bodoni, un bidonville entre le petit marché de Moroni et l’hôpital de Mboueni, le soir du lundi 5 novembre. La police a mis la main sur d’importantes substances qui servent à fabriquer la fameuse « chimique » qui sévit sur l’île sœur de Mayotte. « Nous avons saisi de la poudre blanche, de l’alcool, du tabac et du parfum », liste un officier de la police, images à l’appui. Selon le policier, ces substances sont mélangées pour fabriquer du cannabis de synthèse appelé « chimique », vendue aux consommateurs à 2500Fc le joint. C’est un jeune qui, après en avoir fait usage, se comportait comme un zombi dans les rue de Moroni qui a permis à la police de remonter de fil en aiguille jusqu’au « boss ». Cette drogue, sans doute dangereuse, est très prisée à Mayotte où plusieurs décès sont liés à sa consommation.

Mots clés
Montre plus

webmaster

Webmaster du Masiwa

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close