Contenu du journalEdition 252OPINION

KENNETH COMORES 2019

Les pertes sont considérables. Le pays a montré son sens de l’unité et de la solidarité. Les organisations COSEP, AND, Gendarmerie, Police, malgré le peu de moyens, furent à la hauteur et elles méritent des félicitations. Les jeunes se sont mobilisés, partout pour apporter leur secours. L’émigration a été sur le qui-vive. Toute la nuit chacun a été à l’affût de la moindre information.

Maintenant que le cyclone Kenneth est passé la solidarité s’organise. Elle s’exprime déjà dans le pays par des soutiens divers aux sans abris et à ceux qui ont tout perdu.

L’émigration est en ébullition. Des réunions ad-hoc se sont tenues hier soir, à Paris et Marseille, lendemain même du passage de Kenneth. On peut s’attendre à un immense élan de solidarité. Les questions concernent l’organisation, en premier lieu assurer la transparence, assurer la répartition suivant des clés, assurer que l’aide ira bien aux destinataires, etc.

Tous ensemble ou chacun de son coté ? Il ne s’agit bien sûr pas du soutien de chacun à sa famille mais de l’aide collective. L’idée de tout mettre dans le même panier et de répartir l’aide à toutes les îles (y compris Maore) fait son chemin.

L’idée est d’organiser la solidarité dans le cadre d’une opération ad hoc et dont le point de ralliement (ou hash tag comme on dit aujourd’hui) serait KENNETH COMORES 2019. La question par la suite est de savoir si l’émigration continuera à réagir au coup par coup ou se dotera d’une structure perenne qui permettra de capitaliser l’expérience, de ne plus agir en urgence et d’envisager des actions de solidarité nationale plus soutenues.

Les Comores, un peuple formidable qui ne mérite nullement tous les qualificatifs négatifs que les Comoriens s’attribuent eux-mêmes. Tout ce qui est négatif serait comorien. Imaginez que même les variétés de fruits les meilleures sont caractérisées de « YASHI MAGA ». On alimente ainsi un « comoro-pessimisme » très préjudiciable à la nation.

La grande bataille engagée pour un véritable État de droit aux Comores et le fort élan de solidarité qui se manifeste ne peut qu’insuffler de l’optimisme du cœur à ceux qui croient fortement en leur pays.

Idriss (26/04/2019)

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close