Contenu du journalEdition 270Société

Erosion côtière à Ndzuani : Kamardine Sinane : « Les autorités doivent se poser la question de la place des littoraux sur le devenir économique du pays »

Géographe spécialiste des littoraux sédimentaires et Docteur en géographie, Kamardine Sinane a soutenu en 2013 une thèse sur les littoraux des Comores à travers l’exemple de celui d’Anjouan à l’IRD (Institut de Recherches pour le développement) et à l’Université de La Réunion. Alors que ces derniers temps on assiste à une érosion récurrente sur la route reliant Mutsamudu à la région ouest de Ndzuani, nous avons recueilli son avis sur la situation des littoraux des Comores notamment sur les façades maritimes nord-ouest et sud-ouest de l’île de Ndzuani entre Mutsamudu et Moya, régulièrement affectée par l’érosion.  Propos recueillis par Faïssoili Abdou

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close