Edition 269La UnePolitique

Diaspora, les raisons de la colère

Le 31 mars 2019, plus de 2000 Comoriens, hommes et femmes, manifestent place d’Aix à Marseille avec des affichettes sur lesquelles on pouvait lire « Azali dégage », « Halte aux massacres » « Non à la dictature » ou encore « Soutenons le CNT ».C’est l’Acte 1, première manifestation de la diaspora contre Azali. Elle a lieu dans la première ville comorienne de France. Mahmoud Ibrahime

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close