Edition 293La UnePolitique

Des législatives sans l’oppositon

Les Comoriens sont appelés de nouveau aux urnes le 19 janvier prochain pour les élections des représentants de la nation. Le chef de l’État, main à main avec la Commission électorale nationale Indépendante (CENI) ne recule pas et ne cède pas aux conditions posées par l’opposition pour leur participation. Sur 94 dossiers déposés, un seul a été refusé par les arbitres de vote. Faute de la présentation d’un extrait de naissance français et d’une carte nationale expirée. Il s’agit de Madjid Mohamed Chakir, un candidat indépendant à Domoni (Anjouan). En tout cas, l’opposition a tenu sa promesse. Elle n’a présenté aucun candidat. Le match se jouera donc entre une seule équipe. Peut-être l’équipe A, l’équipe B et des joueurs de CF4. Par Ali Mbae

 

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close