SPORTS

Comores-Malawi, une victoire qui relance les verts

Ouf ! C’est fait. Les cœlacanthes ont battu le Malawi samedi au stade de Moroni par un score de 2 buts à 1. Une victoire qui entretient encore un filet d’espoir de qualification à la CAN 2019. Le dernier match face aux Lions indomptables est décisif.  

Certes, au foot, un peu plus qu’ailleurs, rien n’est joué jusqu’au sifflet final. Mais malgré la défaite au match aller, affronter le Malawi à domicile était aux yeux des supporters avertis ou néophytes une certitude. Et les hommes de Coach Amir l’ont fait.  A l’occasion de la cinquième journée des qualifications de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2019), les Comores ont battu le Malawi au Stade de Moroni par un score de 2-1. Un coup franc somptueux frappé du pied gauche par l’attaquant vedette comorien, El Fardou, pour ouvrir le score dès l’entame du match (2ème minute). Patrick Phiri égalise plus tard (69ème minute). Une déception de courte durée puisque le milieu de terrain comorien Nasser Chamed surgit et redonne l’avantage aux hommes d’Amir Abdou quelques secondes après (70ème minute). Un avantage définitif, le score final étant de 2 à 1.

Les deux rencontres du groupe B ont été jouées à Moroni et à Casablanca. La première ville a accueilli les cœlacanthes face au Malawi et la deuxième a abrité le Maroc de Hervé Renard face au Cameron de Seedorf, un match qui s’est soldé par un score de 2-0 en faveur des locaux. Les cœlacanthes reprennent la troisième place au Malawi. Quant au Maroc, il occupe la première place  avec 10 points, suivi par les lions indomptables avec 8 points. Les coéquipiers de Ben Elfardou, avec 5 points se situent derrière le Cameroun. Désormais, ils doivent arracher une victoire à Yaoundé pour participer à la Coupe d’Afrique.  Un challenge difficile mais pas impossible. Les très bonnes prestations des «veripiya», font que tout le monde y croit. En attendant la sixième journée des qualifications, les comoriens savourent avec leurs héros cette première victoire dans cette campagne de  qualification.

Amir Abdou, le sélectionneur des Comores : C’est formidable de voir les gens heureux. Cette victoire est pour le peuple» déclare-t-il après le match. Il revient sur le parcours de ces dernières campagnes : « C’est notre troisième participation dans les qualifications. La première année, l’objectif était de faire de notre mieux, on a eu un point. La deuxième, on a eu 3 points. Et cette année on a déjà 5. On n’aimerait pas s’arrêter là. Les garçons ont fait le job malgré les absences. Le foot est un jeu d’équipe, il faut respecter ceux qui sont là, ils ont fait le job, un très bon match. »

S’arrêter, ce n’est pas envisageable. Surtout pour certains supporters. Said Youssouf,  fervent fan de l’équipe nationale : «nous pouvons aller loin avec encore plus du soutien de l’Etat. Le bilan est encourageant. Sur les 16 derniers matchs, nous avons gagné 4, fait 7 nuls et encaissé 5 défaites. C’est un excellent début pour une équipe très jeune comme la notre. Personnellement, je rends hommage à tous les joueurs et surtout au talentueux Nasser Chamed ». AHAMADA Nassur,  a regardé le match à Paris et a savouré cette victoire avec ses amis : « petit à petit, il y a une évolution visible. Cela fait longtemps qu’on attendait ne serait ce qu’une petite victoire de nos cœlacanthes après l’enchainement de matchs nuls. Après il faut reconnaitre que nous venons de loin et qu’Amir Abdou construit  petit à petit l’équipe nationale et de match en match. On a quand même tenu en échec les tenants du titre et les lions de l’Atlas. Maintenant, Il faut chercher un bon résultat au Cameroun pour une troisième place voire une qualification. En tout cas, j’y crois. Mes amis de différentes nationalités m’ont tous appelé pour me féliciter. Il faut y croire, nous nous qualifierons inchallah».

Par Ali Mbaé

Mots clés
Montre plus

webmaster

Webmaster du Masiwa

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close