Contenu du journalEdition 271Société

Commémoration du Crash de l’A310 de Yemenia. Des familles encore abandonnées à leur sort.

10 ans de procédures judiciaires et des questions encore en suspens. Alors que les familles des  victimes du crash du vol IY626 de la compagnie Yemenia se rassemblent le 29 juin prochain à Marseille pour commémorer les 10 ans de cette catastrophe aérienne, certaines notamment celles qui sont défendues à Moroni, n’ont pas encore vu la couleur de leurs indemnisations, pourtant fixées par un jugement du Tribunal de Moroni. La faute aux deux magistrats en charge du dossier qui, après leur jugement prononcé en décembre 2014, n’ont pas publié cette décision attendue pas des nombreux ayants droit. Une injustice que Saïd Assoumane, le président de l’AFVCA, dénonce avec vigueur, même si un accord à l’amiable entre les différents protagonistes de l’affaire Yemenia devrait bientôt clôturer le volet civil des procédures judiciaires engagées. Le volet pénal est enfin débloqué après plusieurs années d’attente. «  Le dossier avance depuis le début de cette année 2019», se réjouit Saïd Assoumane.  Faissoili Abdou

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close