Contenu du journalEdition 276EDUCATION

Anjouan, l’île où le taux de réussite est le plus élevé

Dans l’île d’Anjouan, il y avait 4521 candidats au bac inscrits dans les neuf sous-centres. Mais, il n’y a eu que 4477 candidats qui l’ont réellement passé. 696 candidats l’ont décroché au premier tour, soit 15,55% (2 points de plus qu’au niveau national). Mahmoud Ibrahime

D’autre part, 1609 candidats ont été autorisés à aller à l’oral, soit 35,94%, ce qui représente près de 8 points de plus qu’au niveau national.

A Anjouan, les sous-centres qui ont le plus de réussite dès le premier tour sont Domoni, Sima et Ouvanga. Pour les repêchés qui vont aller passer l’oral, c’est de loin Ouvanga qui a le pourcentage le plus élevé avec 51,83%. Cette commune pourrait atteindre les 70% de réussites au bac cette année.

Au contraire, les communes qui ont les taux les plus bas de réussite au premier groupe sont Bandramaji (5,30%), Bandrani (9,33%) et Ouani (11,08%) qui ont des chiffres inférieurs aux chiffres nationaux.

Il est à noter que Ouani, qui passe souvent pour la ville des intellectuels, présente cette année des taux de réussite qui sont en dessous de la moyenne nationale, que ce soit pour les candidats admis de manière directe (11,08% contre 13% au niveau national) ou pour ceux qui passent au second tour (20,48% contre 28%).

La commune qui est le chef-lieu de l’île, Mutsamudu, le centre le plus important en nombre de candidats (1205) arrive juste au-dessus des moyennes nationales.

Et si on en croit les statistiques, l’île qui reste celle qui a le plus de réussite proportionnellement au nombre de candidats présentés, ne connait pas le phénomène de fraude, puisqu’il n’y a eu qu’un seul cas de tentative de fraude avortée.

 

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close