Edition 275La UnePolitique

Accord de partenariat Comores-France : La carotte et le bâton

Il est venu, il a vu, mais contrairement à Jules César, il n’a pas vaincu. C’est précisément, lui qui a perdu la manche dans cette bataille qui touche directement l’intégrité de l’archipel des Comores telle que reconnue par le droit international. La signature à Paris de la « feuille de route conjointe » entre la France et les Comores suscite l’incompréhension dans l’archipel des Comores certains parlant de « haute trahison ». Faissoili Abdou

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close