Contenu du journalDernières 24HPolitiqueSociété

30 juillet 2019. 15h30. L’armée comorienne intervient dans une cérémonie de mariage à Mutsamudu

L’armée comorienne intervient dans une cérémonie de mariage à Mutsamudu

Quand l’armée s’invite dans un « MOIU ». Sur les hauteurs de Mutsamudu, dans le quartier de Dar Saanda-Sangani vers 15h30, l’armée fait irruption dans une cérémonie féminine qui précède le barzangui à la maison nuptiale, le « Moiu ». Armés jusqu’aux dents, arrachant téléphones et caméras qui immortalisaient la cérémonie, les militaires de l’Armée nationale de Développement (AND) ont interrompu la cérémonie et ont procédé à une perquisition de la maison.

Personne n’a su ce qu’ils recherchaient. Ni qui. La mariée qui fait une crise et a perdu connaissance. Le vent de panique qui a soufflé à cet instant a fait fuir les convives, à cause de la brutalité d’une intervention exceptionnelle et qui restera dans les annales des mariages à Anjouan.

On apprendra par la suite que le frère du marié qui est à Mayotte serait cité parmi les suspects des explosions mystérieuses de ces derniers jours à Anjouan.

Voici le témoignage d’une femme qui a assisté au mariage, Zaitoune Mounir sur sa page facebook :

“MARIAGE TOURNÉ EN CAUCHEMAR
À ne rien comprendre ya ALLAH. En pleine danse pour les préparatifs du barzangui de ce soir de Farid Approché, les festivités se sont arrêtées nettes. Des militaires nous ont envahis à la recherche de on ne sait trop quoi. Toujours est-il qu’on a été encerclé et les unes de tomber en syncope, les autres de pleurer et ça criait de partout. Les raouhanes se sont manifestés. Un vrai cauchemar. Interdiction de partir jusqu’à ce que la maison ait été fouillée. Qu’est-ce qu’on cherchait ? Personne ne l’a su.le caméraman s’est vu confisquer son appareil. Heureusement il le lui a été restitué
Mais le mal est fait, tous les invités partirent tremblant et pleurant .un vrai cauchemar. Des gens auraient pu mourir de peur. Réfléchissons à nos actes. Trop c’est trop.”

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close