Contenu du journalEdition 293Politique

26 novembre 1989, 30 ans après, le mystère demeure sur l’assassinat du président Abdallah

Cela fait 30 ans que le président Abdallah a été assassiné. Rien n’a été prévu par le gouvernement pour commémorer cet événement. Il y a eu les prières habituelles dans son mausolée à Domoni. Le gouvernement a dépêché le Directeur de cabinet du chef de l’État et les ministres des Finances, de la Justice et celui de la Jeunesse. Mais, le ministre premier, Moustadrane, qui se prépare à entrer en campagne, n’y était pas et non plus celui qui occupe l’intérim de la présidence, Ahmed Jaffar. Par Mahmoud Ibrahime

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez aussi

Close
Close