Contenu du journalEdition 297Politique

224 têtes de listes sont retenues par la Cour suprême

La chambre administrative de la Cour suprême autorise 224 têtes de listes à battre campagne pour les prochaines élections municipales du 23 février 2020 dans les trois îles des Comores. Quatre listes ont rejoint les 220 listes qui avaient été autorisées provisoirement par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Sur les 56 listes rejetées, 51 ont été autorisées après avoir déposé des recours auprès de la Cour suprême. : « 95% des recours introduits ont été validés. Il y avait une introduction de 56 recours », Mohamed Cheick Abdallah, directeur de cabinet de la Cour suprême. Par Ali Mbaé

Ce contenu est verrouillé

Connectez-vous pour déverrouiller le contenu!

si vous n'êtes pas abonné cliquez ici pour vous abonner

 

Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!
Close