Dernières 24H

17 juin 2019. La mission de l’ONU envoyée aux Comores pour s’enquérir de l’état des droits de l’homme a quitté précipitamment le pays, après plusieurs entraves à sa mission

17 juin 2019. La mission de l’ONU envoyée aux Comores pour s’enquérir de l’état des droits de l’homme a quitté précipitamment le pays, après plusieurs entraves à sa mission, notamment l’interdiction de voir l’ancien président Sambi, placé en résidence surveillée depuis près d’un an, sans jugement. La mission avait prévu une conférence de presse le 18 juin. Elle n’aura pas lieu. La mission de l’ONU pourrait rencontrer plusieurs militants et organisations des droits de l’homme comoriens à Genève dès cette semaine. La commission des Droits de l’Homme mise en place par le chef de l’État et dirigée par l’ancienne ministre Sittout Mohamed-Raghadat n’a manifesté aucune réaction pendant cette visite.

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close