Contenu du journalDernières 24HPolitique

16 août 2019. La Gouverneure de la Grande-Comore a nommé son premier gouvernement.

La Gouverneure de l’île autonome de Ngazidja, Sitti Farouata Mhoudine a nommé enfin son gouvernement, quatre mois après son élection contestée.

Jusqu’à présent, il n’y avait que le Gouverneur d’Anjouan, Anissi Chamsidine, qui avait nommé son gouvernement, mais il ne fonctionnait pas pleinement à cause d’un blocage du gouvernement central. Le gouvernement avait même refusé des nominations dans l’administration de la Grande-Comore prétextant que les textes de cadrage n’avaient pas encore été adoptés.

Les relations entre l’Union et les exécutifs d’Anjouan et de la Grande-Comore étaient en froid, à tel point qu’on pouvait craindre une nouvelle guerre des compétences entre l’Union et les îles (voir Masiwa n°277). La situation semble donc débloquée. Le Gouverneur de Mwali, Mohamed Fazul, aurait lui aussi nommé son gouvernement hier, mais nous n’avons pas encore reçu l’arrêté.

L’appellation de « Délégué » choisi par Anissi Chamsidine pour les membres des gouvernements des îles semble se généraliser puisque c’est ce nom qu’a adopté aussi la Gouverneure de la Grande-Comore.

Le premier gouvernement de Sitti Farouata Mhoudine est composé de cinq membres, dont deux femmes, ce qui donnera un équilibre parfait entre hommes et femmes dans les conseils des délégués. Il reste à savoir quels sont les pouvoirs que l’Union va accorder à ses délégués, dans une situation où la nouvelle constitution a supprimé l’autonomie des îles et particulièrement l’autonomie financière.

MiB

 

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez aussi

Close
Close