ÉconomieEdition 353La Une

L’ANPI : Opération séduction dans la diaspora

Le 23 octobre dernier s’est ouvert dans le 9e arrondissement de Paris, la première session d’Invest Home-Invest Comoros organisé par l’Agence nationale pour la promotion de l’investissement (ANPI) en partenariat avec l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et de l’Agriculture (Uccia).

L’objectif était de réunir différents profils issus de la diaspora pour parler de leur expérience économique du pays : des acteurs pouvant analyser la situation économique (Darchari Mikidache, économiste), des acteurs ayant mis la diaspora au cœur de leur activité (Aïda Yahaia, gérante de la société immobilière I2A implantée à Moroni et en région parisienne), des acteurs qui souhaitent investir dans le pays et qui se sont manifesté auprès de l’ANPI pour savoir à quels types d’accompagnement leurs entreprises avaient droit.

L’initiative tranche avec les mauvaises relations entretenues par le gouvernement avec la diaspora comorienne en France. De nombreux patrons de la place, y compris des proches de Beit-Salam ont accompagné la délégation de l’ANPI-UCCIA.

Nous nous sommes intéressés aux parcours de trois femmes qui correspondaient aux différents profils présents lors de la session : Nadjati Soidiki, Directrice de l’ANPI, Aniami Mchangama, gérante de Jomya, Isabelle Nadjoua Saidou, future entrepreneure aux Comores.

À lire :

Mots clés
Montre plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez aussi

Close
error: Le contenu est protégé !!
Close